Constitution

Création du SOP le 1er décembre 2006

Création du SOP le 1er décembre 06

Dès la fin de l’année 2005, s’appuyant sur la loi de régulation postale du 20 mai de cette même année, le Groupe La Poste s’est engagé dans la recherche de partenaires susceptibles d’être intéressés par l’organisation d’une fédération représentant les acteurs du Courrier au sens large.

Trois objectifs communs

C’est l’obtention progressive par des entreprises positionnées sur la distribution ou sur l’exportation du Courrier de la licence correspondante, délivrée à partir du printemps 2006 par l’ARCEP, qui permettra finalement de fédérer ces acteurs autour de trois objectifs communs :

  • le 1er axe, fixé par la loi, autour du travail à mener pour l’élaboration d’une convention collective. C’est un élément fondateur et fédérateur ;
  • le 2nd axe concerne l’interrogation partagée par les opérateurs postaux sur la façon de faire fonctionner ce nouveau marché du Courrier. La loi de régulation incite les entreprises concernées à prioritairement travailler ensemble pour trouver des solutions opérationnelles permettant de ne se tourner vers les autorités administratives ou judiciaires qu’en cas de questions ou de désaccords. Ceci traduit un état d’esprit très novateur, le SOP est un lieu d’échanges facilitant l’action ;
  • le 3ème axe : le SOP agit dans le cadre d’un contexte inédit, celui d’un marché mature qui s'est libéralisé. Il trouve donc une utilité particulière dans la défense du média Courrier.

Des actions à engager

Les actions possibles à engager par le SOP sont donc nombreuses. L’émergence du SOP dans le paysage du Courrier traduit la volonté de ses créateurs d’en faire une instance de promotion du média offensive.